Lifetime plan², XXL, XL, L, M, S, de 0 à 40 ans et plus

Refrain Dans l’ombre d’une vie Que tu cherches à éclairer Un trauma, une porte Ouverte ou close Sur l’avenir Le pilote, le mort l’équipage (PAGE de 20 ans) le livre est fini les adaptations diverses improvisées ou préméditées et organisées La mort la chute d’un homme qui a voulu faire sombrer avec dans la mort ou simplement s’en aller seul. En statistique des accidentés de la route Voulue ou décidée par le Bureau de la Mort cette impressionnante menace Le repos, sans docteur Juste prendre congé Et oublier cette route maudite Rejoindre la ville un peu Pour le plaisir de vivre Comme si c’était utile une automobile Refrain Dans l’ombre d’une vie Que tu cherches à éclairer Un trauma, une porte Ouverte ou close Sur l’avenir   Des livres sacrés rire De que ce qu’on a tué Porté en croix et aux nues Adoré comme toujours battant battu Puis honoré détesté Suprêmes Infâmes Dieux. Je divague j’ai le vague à l’âme je blasphème Je baise l’état et je suis fidèle castrOO qu’aurait-il Ché à me reprocher? Ché qui a fait ce qu’il a pu en fumant des joints « Attends j’en roule un pour le savoir » Refrain Dans l’ombre d’une vie Que tu cherches à éclairer Un trauma, une porte Ouverte ou close Sur l’avenir De la caverne de la Platon à la 4G+ Quoi ce serait une histoire Banale, répétée Comédies d’identifications extrêmes dans cette petite ville de Liège 12 ans qu’ils fouillaient ma maison Pour des sacs poubelles Pour me faire chanter comme un trou de balle Des tox des petits bandits des avocats Des médecins pour me piquer le portefeuille et les fesses Un sandwich un steak même un tabac Puis il m’ont vendu leur poudre de perlinpinpin Un bûcher un échafaud, hi croyaient-il vraiment y arriver « Non on faisait semblant » Retourne jouer à la poupée Ces psychopathes? Des gamins qui jouent aux gendarmes et aux voleurs, c’est marrant ils se sont tellement entraîné Qu’ils connaissent leurs numéros   Rentrée au bercail la fille ALPHA TANGO   Toute seule dans une cave aménagée pour être à l’abri des fous Ils ont agité la cible sire la personne ridicule réduite en bouillie Mais Dieu ou quoi Est avec tout le monde Dans ce combat avec moi car je m’aide je m’aime et Dieu est avec moi Refrain Dans l’ombre d’une vie Que tu cherches à éclairer Un trauma, une porte Ouverte ou close Sur l’avenir   NEIN   Et puis là rien. Demain est un autre jour Qui court après la fortune s’acharne à la perdre Je ne suis pas condamné je peux bouger un peu chanter aussi La rime on l’a envoyée paître Les cris et les larmes comptent.   De vous, vagins si putrides, Sont mille coeurs d’hommes et de femmes, Rebelles, vagins putrides, Car de la vie à la mort combien de détours, de lignes, pour courir la vie, enterrer les morts   Ta mère dans un film de boules « Je voulais faire guide touristique Pour les touristes sexuels Mais tout est déjà indiqué Tu vois ma culotte? »   @Copyright 2019 Manuel Dahmen 05-06-2019